Actualités

Comment bien gérer son armoire à pharmacie ?

Votre santé - Publiée le 12/02/18
Accumulation de médicaments, perte des notices , emplacement non adapté… Les incidents domestiques arrivent vite ! Pour le bien-être et la sécurité de la famille, voici nos recommandations pour organiser et bien gérer le contenu de votre armoire à pharmacie.

Le bon endroit

Un médicament, même emballé, reste sensible aux conditions ambiantes. L’atmosphère humide d’une salle de bain ou les pièces exposées aux températures extrêmes ou à une trop forte lumière sont à éviter. Les médicaments doivent être placés hors de portée des enfants, de préférence en hauteur, dans une armoire équipée d’une fermeture à clé. L’emplacement idéal : une armoire à pharmacie hermétique placé en hauteur dans la chambre à coucher des parents (afin d’éloigner son contenu des enfants).

La bonne température

La plupart du temps (hors mention spéciale), les médicaments doivent être conservés à température ambiante et dans un endroit sec. Mais il existe des médicaments qui ne se conservent pas nécessairement dans l’armoire à pharmacie. Il est important d’avoir le bon réflexe : vérifier la notice d’accompagnement qui indique toujours clairement les conditions particulières. Par exemple, certains vaccins ou certaines insulines se conservent entre +2°C et +8°C en doivent rester dans le réfrigérateur. D’une manière générale, les suppositoires, ovules, crèmes… sont assez sensibles aux élévations de température, contrairement aux formes sèches (comprimés) qui le sont beaucoup moins.

Le bon emballage

Les médicaments doivent toujours être conservés avec la notice dans leur emballage d’origine. Ils sont ainsi mieux protégés. Cette précaution permet de ne pas confondre deux médicaments et d’avoir accès rapidement aux informations importantes telles que la date de péremption, les composants, les effets secondaires… Enfin, il est conseillé de conserver les ordonnances des médicaments sous prescription dans cette même boîte à pharmacie.

Le bon suivi

Vous pouvez marquer au feutre noir dans votre armoire à pharmacie des indications utiles au suivi : la date de péremption des médicaments pour éviter de la chercher trop longtemps la date d’ouverture pour les flacons, sirops ou collyres le nom du membre de la famille qui utilise le traitement pour éviter la transmission des bactéries et microbes un mémo pour les posologies des médicaments courants (dans le cas où vous égarez les notices) les numéros d’urgence : SAMU 15, pompiers 18, SOS médecins 3624, centre antipoison, numéro de téléphone du médecin traitant…

Le bon tri

Il est conseillé de faire le tri dans son armoire à pharmacie tous les 6 mois. Eliminez de votre armoire à pharmacie tous les produits dont l’apparence est visiblement modifiée (changement de couleur, de forme, d’aspect…), cela peut être un indicateur de modification des propriétés pharmaceutiques. N’utilisez pas les médicaments après la date de péremption indiquée sur l’emballage. Prêtez une attention particulière aux sirops, solutions buvables et collyres qui se conservent sur une plus courte durée. Rappel : la date de péremption est indiquée par le mois et l’année. Le délai de conservation est habituellement de deux ans. Il peut s’étendre à cinq ans pour certains produits très stables. Les bons gestes : prenez l’habitude de vous débarrasser des traitements qui n’ont pas d’utilité mais que vous stockez « au cas où ». Triez-les dans un sac et amenez-les à votre pharmacien. Pour toute question, n’hésitez pas à en parler à votre pharmacien ou à votre médecin traitant.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page actualités