Viv'Info

Les bienfaits du chocolat sur notre organisme

Votre santé - Publiée le 02/04/20
Le chocolat possède de nombreuses vertus. En effet, il serait bon pour le cœur, pour la mémoire, pour la concentration, pour réduire le stress ou encore pour les femmes enceintes. De bonnes raisons pour en manger !

L’origine du chocolat et sa commémoration

Tout commence il y a 3000 ans, en Amérique du sud, avec la découverte du cacao. Les Olmèques (peuple d’Amérique précolombienne) l’auraient alors trouvé à la frontière entre la Colombie et le Venezuela et ramené au Mexique et au Guatemala, où ils vivaient. Cependant, les premières traces de cacao remontent seulement à 600 an avant J.C. avec des produits cacaotés retrouvés dans des poteries des Mayas de Cholha.

Le chocolat et ses origines

Avant d’être découvert en 1519 par Hernán Cortés, le cacao était traditionnellement utilisé par les Aztèques et les Mayas, indigènes du Mexique et d’Amérique centrale. Réservé à l’élite, il était consommé dans une boisson, le « Tchocoatl ». Celui-ci était dilué dans l’eau parfumée à la vanille, à laquelle on ajoutait du piment accompagné d’autres épices, sucré au miel et battu énergiquement pour former une mousse épaisse à sa surface. Ce qui ressemble de nos jours au fameux chocolat chaud. Chez les Mayas, il était essentiellement utilisé pour des cérémonies religieuses. L’arbre cacaoyer était alors considéré comme « l’arbre des dieux ». Il était également cultivé afin d’utiliser ses graines pour faire du troc, certains rituels ou encore des boissons aux vertus thérapeutiques. Les Aztèques, quant à eux, diffusaient la fève, au fil de leur expansion dans les autres régions du Mexique.

La boisson tiède et amère que les espagnols découvrirent ne faisait pas l’unanimité au sein des conquérants. Si son adoption connut un immense succès au sein de l’élite coloniale, c’est grâce aux moines espagnols qui eurent l’idée de substituer le miel par le sucre de canne, le piment par la cannelle, et qui se mirent à la boire chaude. Les premières fèves de cacao furent ramenées en Espagne dès le retour d’Hernán Cortés dans la Péninsule en 1528.

Après la colonisation du Mexique, le cacao fut exporté vers la métropole, dans le cadre du commerce triangulaire, et mélangé au lait. Son succès sera fulgurant, mais son importation par la ville de Séville ne devint régulier qu’à la fin du XVIème siècle. Ce n’est qu’au début du XVIIème siècle que le chocolat s’établit dans les mœurs espagnoles. Le chocolat fut introduit à la cour de France vraisemblablement en 1615 par le mariage de l’infante Anne d’Autriche, fille de Philippe III d’Espagne, et de Louis XIII. Cependant, Louis XIV ne l’aimait pas, ce qui contribua à retarder son adoption en France.
Populaire en Espagne, le cacao demeura très longtemps en France à l’usage exclusif de la Cour et de l’aristocratie. Le chocolat français est de ce fait réputé pour être un produit noble car il utilise de forts pourcentages de cacao et peu de sucre (très rare à l’époque, ce qui en fait une particularité coûteuse).

C’est avec l’activité industrielle naissante du début du XIXème siècle, par le développement des techniques de fabrication et, en particulier, par la baisse du prix du sucre, que l’industrie chocolatière voit le jour. Ses qualités gustatives et ses vertus en faisant une friandise et une boisson très appréciée.

Fête du chocolat : Le 1er octobre

C'est à l'initiative de l’Académie Française du Chocolat et de la Confiserie que le 1er octobre de chaque année est célébré comme étant la Journée Mondiale du Cacao et du Chocolat.
Cette décision des chocolatiers et confiseurs de France fait suite à la décision de l’Organisation Mondiale du Cacao (ICCO) d’instituer le « Cocoa Day », la fête du chocolat et du cacao. Le but affiché est la promotion du travail de tous les petits planteurs dans les pays producteurs de cacao.
https://www.icco.org/

Le chocolat et ses bienfaits pour notre corps

Le chocolat possède de nombreuses vertus. En effet, il serait bon pour le cœur, pour la mémoire, pour la concentration, pour réduire le stress ou encore pour les femmes enceintes. De bonnes raisons pour en manger !

Le chocolat diminue le stress

Les chocolats noir et au lait renferment respectivement 112 mg et 60 mg de magnésium pour 100 g. Pour lutter contre le stress et l’anxiété, rien de mieux que d’augmenter sa consommation en magnésium. De multiples études confirment que ce minéral est un élément majeur de la prévention des conséquences négatives du stress, et qu’il est capable de réduire fortement les taux de cortisol plasmatique dans le sang. Un déficit de magnésium entraîne une baisse d’énergie. Ce manque peut être ressenti de différentes façons : sensation d’épuisement, fatigue chronique, fatigabilité à l’effort… Le manque d’énergie a très souvent des conséquences psychologiques car il est anxiogène. Quand on se sent en forme, on a plus confiance en soi et si des problèmes surgissent on dispose de l’énergie nécessaire pour y faire face.

Le chocolat augmente la mémoire et l’attention

Les flavanols du cacao améliorent les capacités cognitives (la mémoire), l'attention et la vitesse de traitement de l'information. Un peu de chocolat noir tous les jours est bon pour la mémoire et la concentration.
Chez les personnes jeunes, le chocolat pourrait être consommé ponctuellement pour faire face à une situation au cours de laquelle les capacités cognitives sont dégradées. Par exemple les études montrent que chez les femmes, après une nuit blanche, le chocolat ou le cacao contrebalancent la baisse des capacités cognitives. D'une manière générale, si on est en bonne santé et jeune, les effets du chocolat (ou du cacao) ne semblent nets que lorsque l'organisme est fortement sollicité, comme dans une tâche qui nécessite une attention extrême. A plus long terme, le chocolat est bénéfique pour l'ensemble des fonctions cognitives (mémoire de travail, vitesse de traitement de l'information, capacités verbales).
Chez les personnes plus âgées, le chocolat consommé régulièrement améliore aussi les fonctions cognitives, surtout pour ceux ayant déjà des difficultés avec leur mémoire.
Vous pouvez donc consommer par exemple 20 grammes de chocolat noir chaque jour, voire un peu plus (par exemple 40 grammes), en cas de situation nécessitant une mobilisation importante des capacités cérébrales comme avant un examen ou après une nuit trop courte.
Découvrez également un de nos articles, qui vous donne des conseils et informations sur comment booster votre mémoire : https://www.vivinter.fr/fr/comment-booster-votre-memoire.html.

 

Le chocolat protège le cœur

La plupart des études scientifiques sur le chocolat assurent que la poudre de cacao et le chocolat noir, riches en antioxydants, ont des effets protecteurs pour le cœur.
Phosphore, magnésium, zinc, fer, cuivre ou manganèse... le chocolat noir regorge de nutriments, minéraux et d'oligo-éléments qui contribuent à la défense immunitaire, facilitent les processus métaboliques et participent à la croissance et à la régénérescence des tissus.
Les fèves de cacao sont également riches en flavonoïdes, des molécules présentes dans les plantes aux propriétés antioxydantes qui combattent notamment les radicaux libres présents dans l'organisme. Leur étude connait un regain d'intérêt depuis qu'on leur prête des vertus anticancéreuses, ainsi que des effets bénéfiques pour le cœur..
En juillet 2012, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a même reconnu que la consommation quotidienne de 200 mg de flavanols (contenue dans 10 g de chocolat noir à forte teneur en cacao) était bénéfique pour l'élasticité des vaisseaux sanguins, contribuant ainsi à une meilleure circulation sanguine.
Les flavonoïdes limitent également l'apparition du mauvais cholestérol (LDL) et améliorent la coagulation, limitant ainsi le risque de maladies cardiovasculaires. La vitamine B3 permet quant à elle de réduire l'encrassement des artères, explique la Fédération française de cardiologie.
Selon une étude parue au sein du European Heart Journal et présentée lors Symposium Chocolat et Santé à Paris le 22 juin 2010, la consommation quotidienne de chocolat réduirait de 37% les maladies cardiovasculaires, de 48% le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) et de 27% celui d'infarctus du myocarde. Ses effets préventifs passeraient essentiellement par une baisse de la tension artérielle, principal facteur de risque cardiovasculaire.

Le chocolat aide à mieux dormir :

L'alimentation est souvent considérée par les scientifiques comme une solution efficace, simple et sans effets secondaires pour traiter certains maux. Selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Nature, le chocolat pourrait aider à trouver le sommeil. Sa richesse en magnésium régulerait les cycles de sommeil et aurait un rôle important dans le rythme circadien (le rythme circadien est un rythme biologique d'une durée de 24 heures. C'est le rythme qui contrôle toutes les activités de notre corps et de notre cerveau tels que le sommeil, le métabolisme, la vigilance).
En sachant qu’en moyenne, la dose journalière de magnésium recommandée est d’environ 450 mg, un carré de chocolat, soit environ 6 gr par jour permettrait donc de combler une certaine carence en magnésium. Cependant, il ne pourra évidemment pas remplacer une alimentation saine et équilibrée. Le chocolat joue alors plus un rôle de complément alimentaire qu’autre chose.
Lien : https://www.vivinter.fr/fr/sommeil-sur-notre-sante.html

Les autres bienfaits du chocolat noir sur notre corps

L’important pour bénéficier des bons côtés du chocolat est de bien le choisir. Celui-ci doit contenir au moins 60% de cacao : les quantités conseillées sont de l’ordre de 30 à 50 grammes par jour. En plus de diminuer le stress, de stimuler la mémoire et la concentration, de lutter contre les risques cardiovasculaires et d’aider à mieux dormir, le chocolat est également connu pour ses bienfaits sur les sportifs. En réduisant le stress, le chocolat diminue également la montée du cortisol. Ce dernier est responsable des crampes et des baisses de performances.
Le cacao est également riche en antioxydants utiles à la lutte contre le vieillissement des cellules et l’inflammation.
Autre vertu chez la femme enceinte, il réduirait le risque d'apparition de la pré-éclampsie, maladie liée à l'hypertension artérielle en fin de grossesse. Pour cela, favorisez, le chocolat noir qui contient de la théobromine.
Cette gourmandise ne ferait pas grossir et pourrait même contribuer à la perte de poids, à condition qu'il s'agisse bien de chocolat noir. Même s'il est riche en calories, le chocolat noir contient en effet un taux élevé de catéchines, un antioxydant qui favorise la perte de poids et l'affinage des muscles.
Enfin, ses propriétés antioxydantes permettraient au corps de lutter contre les effets du temps, et notamment les rides.

Le chocolat à consommer sans excès

Pourquoi se priverait-on de chocolat alors que ses effets sont si positifs pour notre corps et notre esprit. Il est recommandé d’en consommer mais à condition de ne pas tomber dans l’excès pour respecter un apport calorique journalier. D’où l’importance de choisir le bon chocolat - de préférence du chocolat noir - de connaître sa composition ainsi que sa provenance afin qu’il soit le moins transformé possible.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page Viv'Info