Actualités

Protégez-vous de la grippe. Vaccinez-vous !

Votre santé - Publiée le 19/11/18
La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le samedi 6 octobre dernier et se poursuivra jusqu’au 31 janvier 2019.
La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le samedi 6 octobre dernier et se poursuivra jusqu’au 31 janvier 2019.

Comme chaque année, cette campagne s’adresse aux personnes pour qui la grippe représente un risque de complications potentiellement graves :
• les plus de 65 ans,
• les patients atteints de certaines maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire, par exemple),
• les femmes enceintes,
• ainsi que les personnes souffrant d’obésité morbide.

Au total, plus de 12 millions de personnes sont concernées.
Toutes les personnes majeures éligibles à la vaccination, qu’elles aient ou non déjà été vaccinées précédemment, peuvent retirer leur vaccin à la pharmacie sur présentation de leur bon de prise en charge. Le coût du vaccin est alors pris en charge à 100%.
Partout en France, ces personnes peuvent se faire vacciner par le professionnel de leur choix : infirmier, médecin, sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nourrisson) et, dans 4 régions expérimentatrices (Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Hauts-de-France), par un pharmacien.
Pour les professionnels de santé aussi
La vaccination contre la grippe est recommandée chez les professionnels de santé et chez tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère.
L’Assurance maladie a invité les médecins généralistes, infirmiers, sages-femmes, pédiatres, pharmaciens titulaires d’officine, masseurs-kinésithérapeutes, gynécologues et chirurgiens-dentistes, à se faire vacciner.
Dans les EHPAD aussi une incitation à la vaccination antigrippale a été envoyée aux directeurs pour sensibiliser les salariés et les professionnels de santé qui interviennent dans ces établissements.
Les bons gestes
Il est indispensable que chacun adopte au quotidien les gestes simples de prévention visant à limiter la circulation du virus de la grippe qui se transmet rapidement notamment en collectivités et dans les transports en commun.

1. Se laver les mains

Il faut se laver systématiquement les mains à l’eau et au savon (de préférence liquide) ou, à défaut, avec une solution hydro-alcoolique, en les frottant pendant 30 secondes.
Rincez-les ensuite sous l’eau courante et séchez-les avec une serviette propre ou à l’air libre.
Le lavage des mains doit devenir un réflexe : au minimum, avant de s’occuper d’un bébé, avant de préparer le repas ou de manger, après s’être mouché, après avoir éternué ou toussé en mettant sa main devant la bouche, après être allé aux toilettes, après avoir pris les transports en commun, après avoir rendu visite à une personne malade, après avoir pris soin d’un bébé, après chaque sortie à l’extérieur, après s’être occupé d’un animal et dès qu'on rentre chez soi.

2. Se couvrir le nez et la bouche quand on tousse ou éternue

En se couvrant la bouche et le nez avec la main, les microbes déposés sur la main peuvent se transmettre à d’autres de manière directe (en serrant la main) ou indirecte (si vous touchez un objet). Il est donc recommandé de se couvrir la bouche avec un mouchoir, un tissu ou le pli du coude quand on tousse ou éternue. Ces parties du corps ne venant pas en contact avec des personnes ou des objets, le risque de contamination est donc limité.

3. Se moucher dans un mouchoir à usage unique
Pour vous moucher, tousser, ou éternuer, servez-vous d’un mouchoir jetable, et jetez-le aussitôt.
En l'absence de mouchoir jetable, toussez et éternuez dans votre coude.

4. Aérer les pièces

Ne restez pas dans un espace calfeutré et non aéré. Au moment du levé comme au couché, pensez à ouvrir en grand les fenêtres de la pièce à vivre et des chambres pour diminuer la concentration en microbes et en particulier en virus de la grippe.

5. Eviter de se toucher le visage

Nous touchons machinalement notre visage plusieurs centaines de fois par jour. Or, le nez, les yeux et la bouche sont des portes d’entrée pour les virus et les bactéries. Il faut donc essayer d’éviter de se toucher le visage et se laver régulièrement les mains.

6. Porter un masque

Le masque chirurgical (en vente en pharmacie) permet d’éviter la diffusion « directe » des virus et des microbes.
Portez un masque si vous êtes grippé, surtout pour rendre visite à une personne fragile.

7. Eviter les contacts directs

Quand on est malade, il faut limiter les contacts directs avec d’autres personnes, notamment les plus fragiles (personnes âgées, nourrissons, personnes souffrant de maladies respiratoires, cardiaques ou immunitaires…). On évite donc de serrer les mains et d’embrasser ses proches.

8. Préserver les nourrissons

Évitez d’emmener un nourrisson dans les lieux publics où il pourrait entrer en contact avec des personnes grippées (transports en commun, centres commerciaux, hôpitaux…) en période d’épidémie de grippe.
Pour la saison 2017-2018, l’épidémie de grippe s’était terminée mi-avril. Le premier bilan avait fait état de 13.000 morts, soit moins que les 14.400 de l’année précédente.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page actualités