Viv'Info

8 conseils pour un cœur en pleine santé

Votre santé - Publiée le 08/03/2021
Les facteurs à risques, les aliments à favoriser, les bienfaits d'une activité physique régulière, nos recommandations, ...

Qu’est-ce qu’une maladie cardiovasculaire ?

Définition
On parle de maladie cardiovasculaire lorsqu’il s’agit de troubles qui concernent et nuisent au bon fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins. Il peut s’agir par exemple d’hypertension artérielle, d’une crise cardiaque, d’un infarctus ou encore d’accident vasculaire cérébral.

Y’a-t-il des facteurs de risques ?
Il existe des facteurs qui peuvent augmenter le risque de développer une maladie au niveau du cœur et/ou des vaisseaux sanguins.

On peut citer notamment :
  • Les antécédents familiaux de maladie cardiovasculaire : une personne sera dite plus « à risque » si son père a déjà eu un accident cardiaque (infarctus, crise cardiaque) avant 55 ans ou dans le cas de sa mère, avant 65 ans ;
  • L’âge : pour une femme dès 60 ans, pour un homme dès 50 ans ;
  • Le tabac : le fait de consommer du tabac augmente le risque d’avoir un accident cardiovasculaire. Pour être en bonne santé, il est donc important de réduire ou d’arrêter la consommation de tabac ;
  • Un taux sanguin de cholestérol HDL inférieur à 0,40 g/l (un taux supérieur à 0,60 g/l annulerait le facteur de risque) ;
  • Une hypertension artérielle ;
  • Un diabète de type2 ;
  • L’alcool de façon excessive.

Comment avoir un cœur en pleine santé ?

Quels sont les aliments à favoriser ?
Pour avoir un cœur en bonne santé et prévenir le risque de maladie cardiovasculaire, voici les typologies d’aliments à privilégier :
  • Les légumes frais : épinard, carotte, poivron, radis, concombre, haricot…
  • Les fruits frais : poire, pomme, abricot, nectarine, kiwi, orange…
  • Les poissons maigres et gras : saumon, merlu, lotte, cabillaud, maquereau…
  • Les légumineuses : lentilles, soja, pois…
  • Les céréales : quinoa, riz, blé, avoine…
  • Les bonnes matières grasses : huile d’olive, huile de noix, avocat…
  • Les fruits et légumes protéoléagineux : noix, amande, pistache, amande…
  • Boire de l’eau : quel soit de source, du robinet ou minérale.
Les aliments à éliminer ou à réduire absolument
Pour réduire le risque d’accident cardiovasculaire et veiller à son bien-être, il faut veiller à son régime alimentaire en limitant notamment :
  • Le sel ;
  • La charcuterie ;
  • Les viennoiseries et pâtisserie ;
  • Les plats cuisinés de l’industrie agro-alimentaire qui peuvent contenir beaucoup d’ingrédients transformés ;
  • Le vin : il est important de modérer sa consommation et de se limiter à 1 ou 2 verres par jour et de préférence du vin rouge qui est meilleur pour le cœur.
Les bienfaits d’une activité physique régulière
Nous savons aujourd’hui que la pratique d’une activité physique régulière permet de rester en bonne santé, aide à activer la circulation sanguine et réduit le risque d’accident cardiovasculaire. La maîtrise de son poids et un régime alimentaire équilibré permettent aussi d’atténuer les problèmes de type cardiovasculaires.
Les activités physiques à favoriser sont :
  • Le vélo,
  • La course à pied,
  • La boxe,
  • L’aviron ou le rameur,
  • Le HIIT : entraînement fractionné,
  • La zumba,
  • La natation,
  • Le ski de fond.
La Fondation Recherche Cardio-Vasculaire (Institut de France) précise que trente minutes d’exercice physique d’intensité modérée tous les jours suffisent. Ceci équivaut à une demi-heure de marche à allure vive et soutenue. Ce peut être aussi une courte activité, mais intense.

En résumé : nos recommandations pour un cœur en pleine santé

Pour conclure, voici nos 8 recommandations principales pour rester en bonne santé et garder un cœur en pleine forme :
  • Réduire ou arrêter la cigarette
  • Pratiquer une activité physique de façon régulière
  • Etre actif au quotidien : privilégiez les escaliers au lieu de l’ascenseur, marchez
  • Surveiller son poids
  • Mesurer régulièrement son taux de glycémie
  • Manger sainement
  • Surveiller son taux de cholestérol
  • Mesurer sa pression artérielle et veiller à ce qu’elle se maintienne aux valeurs 140/190 mmHg
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page Viv'Info