Viv'Info

Comment gérer ses émotions au travail ?

Votre santé - Publiée le 07/12/2022
Dans la vie professionnelle et personnelle, nous pouvons rencontrer toutes sortes de situations, d’événements qui peuvent engendrer chez l’individu des sentiments aussi bien positifs que négatifs. Bien souvent dans le monde du travail, le stress peut être omniprésent au quotidien et ainsi être néfaste pour le bien-être d’une personne. Dans cet article, nous allons en savoir plus sur les émotions négatives qui peuvent influer sur notre comportement. Nous apprendrons aussi comment les gérer, notamment au travail, pour préserver sa santé aussi bien psychologique que physique.

Comment gérer ses émotions au travail ?

Accueillir ses émotions

Quels impacts ont les émotions négatives sur notre comportement ?

En plus d’être désagréables, les émotions négatives peuvent avoir un rôle néfaste sur le comportement d’une personne et aussi sur sa santé. Les émotions négatives peuvent être nombreuses, nous pouvons citer par exemple, la colère, le stress, la déception, l’anxiété, la culpabilité, la frustration, la honte, la jalousie, la tristesse, le dégoût… Si les émotions négatives ne sont pas traitées, celles-ci peuvent avoir un impact considérable sur la vie d’une personne et nuire ainsi à sa santé et à sa qualité de vie. Des maladies cardio-vasculaires pourront se développer, potentiellement un risque de cancer, une hypertension… ou encore des problèmes relationnels, dans la vie personnelle, mais aussi au travail.

Pourquoi apprendre à maîtriser ses émotions ?

Un trop plein d’émotions peut malheureusement avoir des conséquences néfastes d’un point de vue physique et psychologique pour une personne. En effet, en refoulant ses émotions, l’individu emmagasine des émotions négatives et se « détruit » de l’intérieur. Certaines maladies peuvent alors se développer ou encore des difficultés relationnelles peuvent subsister. Dans le milieu professionnel, nous avons souvent tendance à garder nos émotions pour soi, de peur de montrer nos faiblesses devant notre hiérarchie, nos collègues. D’une façon générale, ce comportement est bien souvent salutaire, puisqu’il permet de ne « pas exploser ». Toutefois, pour préserver son propre bien-être, et veiller sur sa santé physique et mentale, il est important de savoir « exprimer » ses sentiments, avec une certaine prise de recul et dans le calme. Dans le milieu de l’entreprise, il a été démontré que la gestion des émotions avait un impact positif sur les performances de celle-ci. En effet, lorsqu’une personne arrive à s’exprimer, exposer un problème sans « trop plein d’émotions », alors le dialogue avec son interlocuteur est plus constructif.

Comment contrôler ses émotions ?

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils dans le but de réussir à contrôler ses émotions :
  • Faire des pauses durant la journée de travail (2 à 3 fois par jour) afin de se « vider » l’esprit et de penser à autre chose
  • Pratiquer une activité sportive afin d’évacuer le stress et toute sorte d’émotions négatives
  • Pratiquer la méditation pour apprendre à prendre du recul sur les événements de la vie
  • Discuter de son ressenti professionnel avec ses ami(e)s, son entourage proche afin d’avoir un regard extérieur sur une situation
  • Tenir un journal, mettre par écrit ses émotions, les relire, et réussir à les analyser

Nos conseils et astuces

La technique des 4 S

La technique des 4S permet de maîtriser sa communication et notamment d’éviter que toute situation de divergence d’opinion entre un manager et une personne de son équipe ne devienne conflictuelle. La technique des 4S repose sur les 4 items suivants :
  • La situation : aborder un fait
  • La suite : expliquer ce que ce fait implique
  • Le sentiment : exprimer le ressenti
  • Le sens : exprimer son souhait
Vous trouverez ci-dessous un exemple concret de la technique des 4S :
  • La situation : tu es arrivé plusieurs fois en retard ce mois-ci
  • La suite : nous n’avons pas pu démarrer les réunions à l’heure à cause de ce retard
  • Le sentiment : j’ai l’impression que tu es un peu démotivé en ce moment
  • Le sens : dès demain, je te propose de faire un effort sur l’heure d’arrivée et de repartir sur une nouvelle base
Ainsi, en utilisant ces bonnes pratiques, la communication entre deux personnes devrait être de meilleure qualité et permettre de désamorcer un éventuel conflit.

Le sport au travail, votre meilleur allié

L’activité physique présente de nombreux effets bénéfiques, notamment en terme de gestion des émotions. Ainsi, dans le milieu professionnel, il peut être judicieux de pratiquer un sport durant sa pause déjeuner. La pratique d’un sport agit sur différentes hormones qui favorisent le bien-être : réduction du stress, production d’endorphines (hormones du bonheur).
Afin de gérer ses émotions, le sport reste encore l’activité la plus efficace à adopter. Le sport permet de se détendre, se divertir, se défouler, s’exprimer. Il est par ailleurs recommandé de pratiquer environ 30 minutes de sport par jour, et cela durant au moins 5 jours.

L’intelligence relationnelle en jeu

On peut définir l’intelligence relationnelle par la capacité de construire des relations entre les individus dans l’harmonie. L’intelligence relationnelle permet de répondre à ses propres besoins personnels, tout en satisfaisant ceux des autres. Il s’agit d’une compétence primordiale pour un manager par exemple, puisqu’elle permet de prendre en compte les besoins d’un collectif, d’une équipe, tout en répondant aux besoins d’une entreprise. L’intelligence relationnelle permet de créer un climat de confiance, d’écoute et d’entraide au sein même d’une équipe. Très appréciée pour gérer les conflits, que ce soit au sein d’une équipe, ou lors d’une relation avec un client, un fournisseur, l’intelligence relationnelle permet de désamorcer une mésentente et d’apporter un dénouement constructif (et non destructeur).
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page Viv'Info