Viv'Info

Quelle est la différence entre un médecin conseil, un médecin contrôle et un médecin du travail ?

Votre santé - Publiée le 16/11/20
Connaître les différences entre le médecin conseil, le médecin contrôle et le médecin du travail

Que fait un médecin conseil ?

Le médecin conseil contrôle les arrêts de travail et s’assure de la conformité des arrêts maladie des salariés afin d’éviter tout abus.

Il est employé par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) et non par l’entreprise employeur.

Quel est le rôle du médecin contrôleur ?

Un employeur qui souhaite lutter contre l’absentéisme dans son entreprise peut mandater un médecin contrôleur indépendant. Celui-ci effectue une contre-visite médicale au domicile du salarié en arrêt maladie. Il établit un rapport administratif où il consigne les conclusions de son examen médical. L’employeur sera informé uniquement de la validité ou non de cet arrêt de travail.

Quelles sont les missions du médecin du travail ?

Le médecin du travail exerce sa fonction de manière indépendante au sein de l’entreprise.

Il agit sur les conditions d’hygiène sur le lieu de travail, la prévention des risques et le bien-être des salariés. Il peut aussi jouer un rôle de conseiller pour l’employeur et les employés. Il est habilité à faire passer différentes visites médicales (d’embauche, de reprise après un arrêt de travail, d’aptitude, etc.). Il peut aussi émettre des avis d’aptitude ou non. Il a un rôle exclusivement préventif.

Résumé : les différences entre le médecin conseil, le médecin contrôle et le médecin du travail

Le médecin conseil, le médecin contrôle et le médecin du travail sont 3 fonctions distinctes. Voici en quelques mots les principales différences à connaître :

Le médecin du travail exerce de façon indépendante. Il agit sur le bien-être des salariés au sein de l’entreprise (service internalisé – le médecin du travail est alors salarié de l’entreprise) ou des entreprises (service externalisés – l’entreprise adhère à un service de santé au travail inter-entreprises) intervient au niveau de l’hygiène, des risques et de l’état de santé des salariés. Il ne fait pas de contrôle de légitimité en cas d’absence d’un salarié, mais peut valider l’aptitude ou non d’un salarié à un poste.

Le médecin contrôleur est un prestataire indépendant externe, il est mandaté par l’employeur afin de s’assurer que le salarié absent est véritablement en incapacité de travail due à une maladie ou un accident.

Le médecin conseil est salarié de la CPAM. Il a pour mission d’évaluer si une personne a droit à une indemnité maladie, à travers une visite à domicile, il s’assure que l’arrêt de travail est justifié



 
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page Viv'Info