Viv'Info

Peut-on guérir d’un toc ?

Votre santé - Publiée le 22/09/2021
On estime aujourd’hui que 2 à 3% de la population française souffrirait de Troubles Obsessionnels Compulsifs, soit près d’un million de personnes. Les TOC apparaissent généralement à l’adolescence et se manifestent par des rituels qui sont incontrôlables chez l’individu.

La différence entre les TOC et les tics ?

Un TOC signifie Trouble Obsessionnel Compulsif. Il s’agit d’une pathologie obsessionnelle qui peut s’exprimer par des paroles, des rituels, des gestes qui sont « incontrôlables » pour l’individu et très répétitifs (exemple : faire sans cesse le ménage).

Quant aux TIC, il s’agit de Troubles Impulsifs Compulsifs, incontrôlés et qui surviennent de façon ponctuelle (généralement lorsqu’on rencontre un moment de stress). Les TIC sont souvent visibles sur le visage de la personne ou se manifestent par un trouble du langage (répétition d’un mot).

Les toc en 5 questions

1. D’où viennent les TOC ?
Un déséquilibre de fonctionnement du cerveau pourrait notamment être la cause des TOC. D’un point de vue psychologique, un stress dû à un événement/une situation pourrait engendrer des TOC chez les personnes vulnérables.

2. Sont-ils héréditaires ?
D’après les avancées de la recherche, on pense aujourd’hui que les TOC pourraient avoir une origine héréditaire. Il y aurait une certaine parenté avec les TOC. Dans près de la moitié des cas, il a été constaté qu’un autre membre de la famille serait aussi concerné par les TOC. 

3. Pourquoi dit-on qu’ils sont d’origine biologique ?
On parle d’origine biologique dans l’apparition des TOC car ces derniers seraient dus à un manque de sérotonine dans le cerveau. La sérotonine a un rôle de transmetteur chimique du système nerveux central et permettrait la régulation des comportements.

4. Existe-t-il un profil de personne qui souffre de toc ?
Il y a autant d’hommes que de femmes qui souffrent de TOC. Il est difficile d’avoir un profil de personne type. On constate toutefois que les personnes qui présentent des traits anxieux ou de l’hyperémotivité seraient plus touchées.

5. Les TOC enfants persistent-ils à l’âge adulte ?
Les TOC apparaissent en général vers 19-20 ans, voire plus tôt dans certains cas. S’ils ne sont pas traités durant l’adolescence, ils peuvent persister à l’âge adulte.

Comment mettre fin aux obsessions incontrôlables ?

Thérapie cognitive et comportementale
Dans le traitement des TOC, la thérapie cognitive et comportementale a fait ses preuves. La première approche est d’aider l’individu qui souffre d’anxiété à prendre de la distance par rapport au sujet ou à ses pensées qui génèrent un stress et par conséquence un TOC. Lorsqu’un sentiment d’angoisse, une palpitation apparaît, le travail du psychologue sera alors de raisonner le « patient » par des pensées positives et d’essayer de désactiver le conditionnement négatif qui s’est mis en place avec les TOC.

La thérapie par l’exposition à la réalité virtuelle    
Peu connue encore, la thérapie par l’exposition à la réalité virtuelle viendrait à bout de certains TOC. En France, environ 1 000 praticiens utilisent cette technologie. Il s’agit, à l’aide d’un casque de réalité virtuelle, de réduire voire arrêter les TOC en luttant contre les phobies. Il faudrait environ dix à quinze séances pour que la technique fonctionne.

La thérapie brève stratégique
La thérapie brève stratégique est une approche axée sur le passé du patient et les difficultés qu’il a pu rencontrer à une période donnée. Cette thérapie tente ainsi de résoudre les TOC en recherchant les causes dans le passé du patient et auprès de son entourage.

L’EMDR
Le traitement EMDR, traduit de l’anglais « Eye Movement Desentitization and Reprocessing », signifie Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires. Instaurée par Francine Shapiro, à la fin des années 80, cette technique se révèlerait efficace dans le traitement des phobies et de stress post-traumatiques. Des études ont ainsi montré que 15 à 40% des patients atteints d’un TOC ne sont pas sensibles à la thérapie « habituelle ». La thérapie EMDR utilise une simulation sensorielle bi-alternée par mouvements oculaires, mais aussi par stimuli auditifs, qui semble être efficace pour vaincre les TOC.

En savoir plus : Association Française de Personnes souffrant de Troubles Obsessionnels et Compulsifs - Accueil (aftoc.org)
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page Viv'Info