Viv'Info

Journée mondiale contre l'endométriose

Termes médicaux - Publiée le 28/03/2021
Qu’est-ce que l’endométriose ? Facteurs & symptômes identifiés ? Détecter l’endométriose ? Les idées reçues sur l’endométriose

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie gynécologique, encore méconnue, qui concerne une femme sur 10. Elle est liée à la présence de tissu semblable à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus.

L’endométriose peut toucher différents organes tels que les ovaires, les ligaments utérosacrés, le rectum, la vessie ou le vagin. D’autres cas, plus rares ont été rapportés concernant les poumons et le cerveau (1 cas).

Facteurs & symptômes identifiés

Principaux facteurs
Les chercheurs estiment que l’endométriose serait une maladie multifactorielle et imputable pour moitié à des facteurs environnementaux et pour moitié à des facteurs génétiques. En effet, le risque est multiplié par 5 chez les femmes qui ont une sœur/mère touchée par cette maladie.

Le rôle des perturbateurs endocriniens est également passé au crible. Une étude réalisée sur des souris démontre qu’une exposition prénatale au Bisphénol A pourrait favoriser une pathologie ressemblant à l’endométriose sur les femelles.

Des symptômes variables
Les principaux symptômes de l’endométriose sont de fortes douleurs dans le bas du ventre pendant les règles ou les rapports sexuels. Elles sont souvent plus intenses et plus invalidantes que celles habituellement liées aux règles et qui ne sont pas soulagées par un traitement antalgique. D’autres symptômes tels que troubles digestifs, urinaires ou encore une fatigue chronique peuvent apparaitre.

Chez certaines femmes, l’endométriose ne provoque pas de douleurs. La maladie est alors découverte au moment d’un bilan pour un problème d’infertilité (25 à 50% des patientes sont touchées).

Détecter l’endométriose

Si vous soupçonnez une endométriose, il faudra dans un 1er temps prendre rendez-vous avec votre gynécologue. Ce dernier, lors de l’entretien, effectuera un interrogatoire clinique ainsi qu’un toucher vaginal. Des examens plus poussés tels qu’un IRM ou une échographie endo-vaginale pourront être pratiqués ou prescrits. Vous pourrez également consulter un spécialiste.

Les idées reçues sur l’endométriose

Maladie fréquente mais qui reste méconnue du grand public, l’endométriose peut être associée à des idées préconçues. Il est donc recommandé de consulter votre gynécologue si vous avez la moindre question ou doute.

De nombreux chercheurs tente d'identifier ses différentes formes et leurs causes, d'étudier son impact sur la qualité de vie et la santé des patientes.

Parmi les idées reçues les plus fréquentes :
  • L’endométriose rend stérile
  • Il est normal d’avoir des règles douloureuses
  • L’endométriose ne touche pas les jeunes femmes
  • Le diagnostic de l’endométriose est complexe
  • L’endométriose ne touche que l’utérus et les ovaires
  • L’endométriose c’est psychologique
  • On ne peut pas guérir de l’endométriose
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page Viv'Info