Actualités

La question du mois : qu’est-ce que la luminothérapie ?

Votre santé - Publiée le 05/05/18
La lumière est importante pour l’homme tant pour son état psychologique que biologique. Ainsi, lorsque la lumière naturelle nous manque, la luminothérapie intervient. Cette technique utilisée en médecine douce consiste à s’exposer devant une source de lumière artificielle (des lampes) s’apparentant à celle du soleil.
Ses effets
La lumière, qui entre par la rétine pour être transmise au cerveau, agit alors sur la glande pinéale, à savoir les hormones (notamment la mélatonine, hormone du sommeil), mais aussi sur des neurotransmetteurs comme la sérotonine qui a un effet sur la dépression.

L’action de la lumière sur ces zones du cerveau n’est pas prouvée à 100% mais des effets positifs sont observés.

La luminothérapie comporte cependant des risques et des effets secondaires. Les premières séances peuvent provoquer des maux de tête, des irritations oculaires, et rendre parfois irritable…
C’est pourquoi il est important de respecter les indications relatives à la luminothérapie, le mieux étant de consulter un spécialiste.

Pour quels problèmes ?
La luminothérapie est un traitement recommandé pour les personnes qui ont des problème de sommeil (décalage horaire, insomnies, mauvais rythme, etc.).
Le traitement est aussi utilisé chez les personnes souffrant de dépression saisonnière. En effet, l’hiver est une saison où les jours sont courts et les rayons de soleil se font rares, en particulier dans les pays nordiques. La luminothérapie permet de régler l’horloge biologique interne.
Elle participe aussi à la guérison d’autres troubles : dépression, baby-blues, syndrome prémenstruel, des maladies comme Alzheimer et Parkinson…
Il est cependant contre-indiqué de faire usage de luminothérapie pour les personnes atteintes de maladies de la peau, oculaires mais aussi psychologiques et psychiques (herpès, cataracte, autisme, etc.). Il en est de même pour les personnes qui suivent un traitement photo-sensibilisant.

Où et comment bénéficier d’un traitement de luminothérapie ?
Il est conseillé de consulter un spécialiste qui fera un bilan de votre état de santé, de vos antécédents et qui déterminera la nécessité ou non de la thérapie.
Plusieurs médecins (généralistes, neurologues, etc.) peuvent prescrire des séances de luminothérapie, ainsi que des spécialistes de la santé comme les naturopathes.
Il est recommandé de faire des séances le matin pour ne pas perturber l’horloge interne.
Le nombre de séance, la durée (30 minutes à 2 heures), la luminosité de la lampe… varient d’une personne à une autre. La séance peut se dérouler dans le cabinet d’un spécialiste ou chez soi.
Pour un traitement à domicile, il est important de se munir d’un matériel de qualité et de s’informer au préalable sur son utilisation.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page actualités