Viv'Info

Dossier Maladie chronique : Hypertension artérielle

Votre santé - Publiée le 12/05/2021
L’hypertension artérielle est une maladie silencieuse, puisqu’il n’y a que très peu de symptômes. Aujourd’hui, beaucoup de personnes souffrent d’hypertension artérielle mais l’ignorent. On estime que 14,5 millions de Français seraient concernés.

Prendre l’habitude de mesurer sa tension régulièremen

 

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?

L’hypertension artérielle se définit par une pression sanguine qui est anormalement haute au niveau de la paroi des artères. Lorsqu’un individu fait un effort physique ou se retrouve dans une situation de stress, il est normal que sa tension artérielle monte.

Toutefois, en l’absence de stress ou au repos, la tension artérielle ne doit pas être élevée. Ainsi, la valeur normale de la pression artérielle est de 120/80 mm de mercure (unité de mesure de la pression artérielle). On parle d’hypertension artérielle si cette mesure passe à 140/901 lorsque la mesure est faite au cabinet médical et à 135/851 s’il s’agit d’une automesure. Pour en savoir plus

Une maladie silencieuse

L’hypertension artérielle est une maladie silencieuse, puisqu’il n’y a que très peu de symptômes. Aujourd’hui, beaucoup de personnes souffrent d’hypertension artérielle mais l’ignorent. On estime que 14,5 millions de Français seraient concernés.

L’hypertension aussi chez les jeunes 

Comme l’hypertension présente rarement des symptômes, elle est souvent méconnue et ignorée chez les jeunes. La sédentarité, le temps passé devant la télévision, l’ordinateur, les jeux vidéo… auraient un impact sur la tension artérielle des enfants et adolescents. L’hypertension artérielle, si elle est présente chez les jeunes, pourra éventuellement engendrer des problèmes cardiaques plus tard.

L’hypertension en chiffres 

Très fréquente, l’hypertension touche un adulte sur trois en France. L’hypertension peut conduire à des maladies cardiovasculaires (infarctus, AVC, insuffisance cardiaque…) qui coûte la vie à environ 17 millions de personnes par an dans le monde.

La moitié des personnes qui souffrent d’hypertension l’ignorent. On estime à environ 1 milliard le nombre de personnes qui présentent une hypertension dans le monde.

Auto-mesure le bon réflexe (les trois règles de l’auto-mesure,…)

Par le biais de l’auto-mesure, chaque personne a la possibilité d’évaluer soi-même à son domicile, sa tension artérielle. Pour cela, il faut suivre la règle des 3 :
3 mesures le matin 20 minutes après le réveil.
Puis ensuite 3 mesures en soirée avant de se coucher.
Ces mesures sont à prendre durant 3 jours consécutifs.

L’auto-mesure peut se faire à l’aide d’un tensiomètre. Celui-ci peut être acheté directement en pharmacie sur recommandation de son médecin ou cardiologue.


L’Auto-mesure favorise le dépistage

L’exercice de l’auto-mesure permet d’évaluer si l’on souffre ou non d’hypertension artérielle. La valeur limite de la pression artérielle à ne pas dépasser lorsque l’on effectue l’auto-mesure est 135/851 mm de mercure. Au-delà de ce seuil, il est nécessaire de consulter un médecin pour qu’il puisse poser un diagnostic et dépister une éventuelle hypertension. Plus d’informations ici 


Des conséquences potentiellement graves

Plus la tension est élevée, plus le risque de maladie cardiovasculaire est important. L’hypertension peut exposer à des maladies graves :

  • Accident Vasculaire Cérébral (AVC)
  • Rétonopathie
  • Maladie neurodégénérative (type Alzheimer)
  • Insuffisance rénale chronique…

Les habitudes qui changent la donne (Des bénéfices rapides)

 

Réduire le sel

Pour faire baisser sa tension, certains aliments sont à éviter ou à privilégier.

Il est recommandé par exemple de réduire sa consommation de sel. Une personne souffrant d’hypertension ne devra pas dépasser 6g de sel par jour.

Limiter l’alcool

Il existerait également un lien étroit entre l’hypertension et l’alcool. Alors pour baisser son hypertension, il est vivement conseillé de diminuer sa consommation d’alcool.

Augmenter sa consommation de fruits et de légumes

Certains fruits et légumes ont pour bénéfice de faire baisser la tension. Voici la liste :

  • Le brocoli : il est riche en potassium et semble protéger de l’hypertension artérielle ;
  • Le chocolat noir : riche en  flavonoïdes, il a la vertu de dilater les artères qui peuvent ensuite réguler la pression artérielle ;
  • L’huile de lin : riche en oméga 3, elle aide à diminuer la pression artérielle ;
  • Les abats ;
  • L’ail ;
  • Les poissons gras ;
  • La banane ;
  • Le curuma ;
  • Les algues ;
  • Les champignons…
Pratiquer une activité physique régulière

D’après la Haute Autorité de Santé (HAS), le fait de ne pas pratiquer d’activité physique régulière aurait un impact sur l’hypertension artérielle. Ainsi, pratiquer régulièrement une activité physique permettrait de réduire la tension : course, vélo, marche… tout est bon !

Favorisent-ils l’hypertension ?

Le stress : vrai et faux

Actuellement, le lien entre stress et hypertension artérielle n’est pas encore prouvé scientifiquement. Toutefois, les médecins s’entendent à dire que les moments de stress qu’une personne peut rencontrer durant sa vie (examen à passer, difficulté au travail, événement de la vie…) augmentent la pression artérielle. Mais ceci de façon passagère et ne signifie pas systématiquement que l’individu souffre d’hypertension artérielle.

Le café : Faux

On sait aujourd’hui que les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès en France. D’après plusieurs études scientifiques, il semblerait que le fait de consommer du café régulièrement réduirait le nombre de décès liés à ce type de maladies.

​​​​​​​Le tabac : Vrai

Le tabac est considéré comme facteur de risque pour l’hypertension artérielle. En fumant, le cœur souffre ! Que ce soit à moyen ou à long terme, le tabac est mauvais pour les poumons bien sûr, mais aussi pour le cœur et les vaisseaux. Ainsi, le fait de fumer exerce une augmentation de la pression artérielle, ce qui peut endommager le cœur et les artères.

Traitement : questions et réponses



Pourquoi autant de traitements ?

Il existe huit familles de traitements pour traiter l’hypertension. Chaque traitement repose sur un mécanisme d’action différent et dépend de la pathologie de la personne.

Voici les traitements possibles :

  • Les Antagonistes des Récepteurs de l’Angiotensine (ARA II)
  • Les Inhibiteurs de l’Enzyme de Conversion (IEC)
  • Les inhibiteurs de la rénine (IDR)
  • Les bêta-bloquants
  • Les diurétiques thiazidiques et apparentés
  • Les antagonistes calciques
  • Les anti-hypertenseurs centraux
  • Les alpha-bloquants

En savoir plus :

https://www.fedecardio.org/Les-maladies-cardio-vasculaires/Les-traitements-des-maladies-cardio-vasculaires/hypertension-arterielle-quel-traitement

Qu’attendre du traitement ?

Le traitement contre l’hypertension artérielle nécessite une prise de médicaments au quotidien. L’hypertension artérielle étant évolutive, il est nécessaire de faire régulièrement le point avec son médecin pour vérifier que le traitement est efficace et qu’il ne nécessite pas un ajustement. Le traitement permet de réguler la pression artérielle.

Une hypertension traitée peut-elle se résorber ou le traitement est-il à vie ?

Une hausse de tension peut apparaître de façon isolée. Dans cette situation, selon l’avis du professionnel de santé, il ne sera pas forcément nécessaire de la traiter avec des médicaments. Toutefois, dans le cas où l’hypertension est permanente, le professionnel de santé pourra souhaiter traiter cette pathologie avec un traitement médicamenteux à vie. Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter son médecin.

Quels sont les principaux effets indésirables ?

Comme chaque traitement, il peut y avoir des effets secondaires. Il est donc essentiel d’être suivi sérieusement par son médecin. Les effets indésirables sont bien souvent imprévisibles et variables selon les personnes : vertiges, maux de tête, toux, œdèmes aux chevilles…

Quels sont les progrès du côté des traitements ?

L’hypertension artérielle nécessite bien souvent d’être traitée par des médicaments. Il arrive quelquefois que ce traitement ne fonctionne pas. Des chercheurs viennent de mettre au point un implant qui pourrait succéder aux médicaments. Les effets à long terme sont actuellement en cours d’analyse. Cet implant pourrait être une alternative aux traitements médicamenteux.

 Existe-t-il des alternatives aux traitements médicamenteux ? 

Comme nous l’avons vu précédemment, la pratique du sport, une bonne alimentation et  la consommation réduite d’alcool et de tabac aideraient l’être humain à maintenir une pression artérielle normale. L’homéopathie peut être aussi être conseillée pour réduire le stress et par conséquent faire baisser la tension d’une personne.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page Viv'Info