Viv'Info

Prendre soin de ses pieds : pilier de notre santé

Votre santé - Publiée le 15/09/2021
Jusqu’à présent, les Français n’osaient, voire n’aimaient, pas montrer leurs pieds à un pédicure/podologue. Il est pourtant recommandé de les « chouchouter ». En effet, tout au long de notre vie nous parcourons 2,5 fois le tour de la Terre grâce à eux.
Par leur fonction de soutien et de mobilité de notre corps, ils sont les piliers de notre santé et sont exposés à des douleurs et/ou maladies (callosités, durillons, verrues, mycoses, etc.) qui peuvent être causées par le port de chaussures inadaptées, le manque de soins ou encore la déformation des pieds.

Les pieds

Le pied adulte est composé de 26 os, 16 articulations, 107 ligaments qui assurent leur protection et limitent la mobilité. Par ailleurs, 20 muscles permettent leur mouvement. 

Une étude récente de la Harvard Medical School en 2019, a démontré qu’il n’était pas nécessaire de faire 10 000 pas par jour, contrairement à ce qui était recommandé précédemment. En effet, 7 500 pas par jour seraient suffisants pour améliorer son espérance de vie.

Il existe 3 types de pieds :
  • Le pied égyptien : le gros orteil est plus grand que les autres – cela concerne plus  de 50% de la population
  • Le pied grec : le 2ème orteil est plus grand que les autres – concerne plus de 40% de la population
  • Le pied romain (ou carré) : les 4 premiers orteils sont alignés – concerne environ 9% de la population
Selon son assise plantaire, le pied peut aussi être normal, plat ou creux. Ces 2 derniers cas pouvant entrainer certaines complications (instabilité, etc.).

Les bobos courants : prévention et solution

Chaque jour, afin de nous porter, de marcher, de courir, nous mettons nos pieds à rude épreuve. Certaines inflammations peuvent donc se développer :

  • Les cors et durillons qui sont un épaississement de la peau du pied aux endroits de pression. Pour les éviter, il est conseillé de porter des chaussures larges sans couture interne.
  • Les pieds secs, problème dû principalement à un manque d’hydratation de la peau pouvant provoquer des crevasses.
  • Une aponévrosite plantaire, la douleur sous la voute plantaire pouvant être adoucie par le port d’une orthèse orthopédique après mise au repos du pied.
  • Le névrome de Morton qui pourrait être la conséquence d’une compression du nerf de l’avant du pied causée par le port de chaussures étroites à talon.
  • L’hallux valgus qui est la déviation du gros orteil vers l’extérieur. Celui-ci est favorisé par l’hérédité, l’âge, mais aussi par le port de chaussures à talons hauts et bouts étroits. Il semblerait que les pieds égyptiens soient plus susceptibles d’en développer.
  • L’orteil en griffe, qui lui est plus développé chez les personnes ayant des pieds grecs. En effet, le 2ème orteil étant plus long, il va par conséquence plus facilement se recroqueviller dans la chaussure.
  • Les ongles incarnés : une partie de l’ongle qui s’insère dans la peau. L’une des principales causes provient d’une mauvaise coupe de l’ongle. 
  • L’épine calcanéenne qui est une excroissance osseuse pointue au niveau de l’os du talon. La douleur peut être soulagée grâce au port de talonnette en gel.

Idées reçues !

Le pied grandit certes jusqu’à la fin de l’adolescence, mais à l’âge adulte plusieurs facteurs peuvent jouer sur la pointure : une pratique sportive qui peut muscler plus ou moins le pied, la prise ou la perte de poids, les déformations du pied, etc.

Les taches blanches sur les ongles ne sont pas causées par un manque de calcium, mais plutôt par des traumatismes physiques ou chimiques.

Même s’il est agréable de marcher pieds nus, il faut cependant être très prudents car marcher pieds nus peut générer des blessures aux pieds telles des fractures de stress, tendinites, etc. et le risque d’infection ou de blessure est augmenté (marcher sur du verre, etc.).

Il est possible de transmettre des chaussures de son ainé à son petit frère (ou sœur) mais uniquement les chaussures quasiment neuves ou ayant très peu servi. En effet, les chaussures prennent la forme des pieds, et porter des chaussures déjà utilisées est un risque pour que le pied ne se développe pas de façon naturelle.
 

Les liaisons inattendues entre les pieds et le reste du corps

Bien marcher assure un bon retour veineux
Afin de favoriser une bonne circulation sanguine, il est recommandé de pratiquer 30 minutes de marche 3 fois par semaine.

Des pieds plats responsables d’une lombalgie chronique
Des études ont démontré que, dans le cas de pieds plats, les pieds répartissent mal les forces qui s’exercent sur le sol pouvant provoquer des douleurs lombaires.

Le port de semelles peut prévenir l’arthrose
Le port de semelles orthopédiques permet d’amortir l’onde de choc liée à la marche, et limite les contraintes sur le genou, diminuant ainsi les douleurs causées par l’arthrose.

Aller plus loin : Les bons gestes santé : prendre soin de ses pieds | ameli.fr | Assuré 
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page Viv'Info