Viv'Info

Comment se faire rembourser ses lunettes ou lentilles achetées sur internet ?

Vos remboursements - Publiée le 08/06/20
Les prix pratiqués par les opticiens en ligne sont souvent très attrayants. Ils peuvent vous permettre de faire d’importantes économies. En achetant sur internet, le remboursement de vos lunettes ou lentilles par la Sécurité sociale et votre mutuelle est possible. Cependant il est préférable de respecter certains points.

Est-il possible de se faire rembourser ses lunettes et lentilles achetées en ligne ?

Est-ce que je peux acheter mes lunettes et ou mes lentilles sur n’importe quel site internet ?

Dans le cadre de la loi sur la protection du consommateur (loi Hamon), l’Assemblée nationale a voté une série de dispositions encadrant la vente de lentilles de contact et de lunettes sur internet. En dernière date, c'est le décret 2015-1223 du 2 octobre 2015 qui est entré en application le 2 novembre. Il vise avant tout plus de sécurité et d'informations pour le consommateur par la mise en place d'obligations sur les sites de vente par internet.

Tout site internet de vente en équipement optique (lunettes, lentilles) doit désormais rendre disponible à l'internaute un espace personnel et sécurisé pour les échanges et les transactions, ainsi que pour le conseil personnalisé que l'opticien est tenu de fournir aux clients. Dans cet espace, l'e-opticien met à disposition un professionnel de santé qualifié apte à répondre à toute demande d’informations ou de conseils sur les produits vendus.

Un devis préalable à l’achat est impératif, comme c’est le cas pour la vente en magasin, mais ce point doit encore faire l’objet d’un arrêté. Le décret impose aussi la présence sur le site d’un lien vers le site de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), afin que l’utilisateur soit en mesure de signaler un éventuel incident lié à son équipement optique.

La loi Hamon a déjà imposé des changements ayant un impact sur l’optique en ligne : depuis septembre 2014, les ordonnances de verres sont censées comporter l’écart pupillaire afin que les patients puissent acheter plus facilement sur Internet

Le risque suite à un achat sur internet est plutôt limité, les opticiens en ligne proposant le plus souvent, en plus de la garantie adaptation (de un à trois mois), une garantie "satisfait ou remboursé", avec des modalités d'application variables. Il est en revanche impossible de bénéficier d'une garantie casse alors qu'elle est monnaie courante chez les opticiens « classiques ». Pensez à vérifier les conditions générales de vente et faites attention également au coût de l'appel au service client : avec un numéro gratuit, vous pourrez téléphoner aussi longtemps que nécessaire pour obtenir aide et conseils. Enfin, assurez-vous que l’opticien en ligne est agréé par l’assurance maladie et la mutuelle. 

Par ailleurs, il est préférable que la marque des fabricants soit visible dans la description produit ou dans une autre rubrique du site. Ceci est particulièrement important pour les verres car les qualités et les provenances peuvent être très variables. Et pour les lunettes de soleil, vérifiez qu'elles ont bien un marquage CE





 

Comment dois-je procéder pour acheter mes lunettes sur internet ?

Les lunettes en ligne sont souvent moins chères. Vous pouvez économiser jusqu’à 50 % en comparaison des opticiens classiques. Lors de votre commande, vous leur transmettez votre ordonnance sur laquelle votre ophtalmologue a indiqué votre niveau de correction et votre écart pupillaire. Cette dernière mesure est nécessaire pour l’ajustement de vos montures.

La plupart des sites de vente en ligne proposent des outils pour essayer leur modèle. A l'aide d'une photo ou d'une webcam, vous pouvez vous faire une idée du rendu de la monture. On peut facilement y passer des heures pour un résultat souvent trop approximatif : avec l'ajustement manuel, les proportions ne sont pas forcément respectées. Mieux vaut donc lire attentivement la fiche produit : taille des lunettes, poids de la monture, marque, matériaux utilisés, lieu de fabrication, etc.

Certains sites internet ont aussi des magasins dans lesquels vous pourrez essayer les lunettes ou prendre les mesures pour votre monture avant de faire votre achat en ligne. Mais en cas d'impossibilité, la plupart des sites proposent une garantie adaptation de un à trois mois, qui permet de renvoyer les lunettes pour les remplacer ou de se faire rembourser si elles ne conviennent pas.
 

Les démarches pour le remboursement de mes lunettes commandées sur un site internet

Que transmettre à la CPAM pour recevoir mon remboursement ?

La facture n’est pas suffisante pour obtenir un remboursement. Le site internet doit être agréé par la Sécurité sociale. Cette mention est souvent indiquée dès la page d’accueil du site. Les lunettes doivent obligatoirement porter un marquage CE. Vous devez aussi avoir la possibilité de les renvoyer et de les échanger si elles ne conviennent pas. Suite à votre achat, le site vous envoie une feuille de soins que vous devez transmettre à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie avec l’ordonnance et la facture d’achat pour être remboursé.
 

Quelle est la prise en charge de la Sécurité sociale ?

La démarche de remboursement passe nécessairement par l’ophtalmologiste qui délivrera une ordonnance, pièce essentielle pour se faire rembourser les lunettes. 

Elle devra comprendre les mentions utiles que sont :
  •  l’adresse et le numéro d’identification du professionnel auprès duquel la consultation est faite,
  •  l’identité du patient, 
  •  la date de consultation qui sert de point de départ à la validité de l’ordonnance et enfin,
  •  les produits à acheter comprenant les lunettes et les verres avec leurs mensurations précises
Les lunettes de vue (monture et verres) sont prises en charge par l'Assurance Maladie sur prescription médicale. Depuis le 1er janvier 2020, les opticiens proposent une gamme « 100 % Santé », composée d’une sélection de lunettes de vue de qualité (monture et verres), intégralement prises en charge par l’Assurance Maladie et la complémentaire santé (mutuelle).

Rendez-vous sur le site  AMELI pour plus d’informations sur le remboursement des lunettes et des lentilles 
 

Est-ce que ma complémentaire santé rembourse les lunettes achetées en ligne ?

Si vous êtes affilié au régime général de la Sécurité sociale, vous bénéficiez, comme tout assuré, d’un remboursement partiel de vos dépenses de santé. Cette prise en charge correspond à un taux du tarif conventionnel (barème fixé par l’Assurance maladie). Il vous incombe alors de régler la somme restante, appelée « ticket modérateur ». Pour certaines prestations (équipement optique, soins dentaires, consultations avec dépassement d’honoraires…), la facture peut vite s’avérer élevée.

La complémentaire santé vient compléter les garanties de base. Elle prend en charge, partiellement ou en totalité, les actes non remboursés par l’Assurance maladie et ceux qui le sont très faiblement, pour vous assurer une couverture plus optimale. 

Le seul inconvénient de l’achat de lunettes correctrices sur Internet est l’avance des frais quel que soit le prestataire. A réception des lunettes munies des bons verres, vous recevez une facture ainsi qu’une feuille de soins qu’il faudra transmettre à votre CPAM. Si la transmission est opérationnelle avec votre complémentaire, alors vous n’aurez rien de plus à faire. Le remboursement de la Sécurité sociale et celui de votre assurance santé vous parviendront sous quelques semaines. Dans la pratique, beaucoup de complémentaire santé exigent d’abord un devis de l’opticien avant d’approuver un remboursement optique. Il s’agit d’un service proposé par tous les sites, et les complémentaires n’ont plus aucune réticence à approuver les devis des opticiens en ligne dans la mesure où ils présentent les mêmes garanties que les réseaux traditionnels et surtout parce que les factures sont généralement moins élevées. 

DECOUVREZ COMMENT TRANSMETTRE UN DEVIS A VIVINTER 

Les lunettes commandées en ligne ne sont pas bien ajustées à mon visage. Que faire ?

Si les lunettes commandées en ligne ne sont pas parfaitement ajustées à votre visage, sachez que vous pouvez vous rendre chez n’importe quel opticien proche de chez vous. Le réglage gratuit des lunettes, quelle que soit leur provenance, fait partie des engagements de la profession.

Voici 10 conseils pour bien acheter ses lunettes en ligne :

1.    Demander à son ophtalmologiste d’indiquer avec précision la correction nécessaire sur sa prescription et, si possible, la qualité du verre souhaité.
  
2.    Préférer un site domicilié en France et agréé par l’Assurance-maladie. 
3.    Avoir la possibilité de joindre son opticien, soit par Internet soit par téléphone.
  
4.    Vérifier que le site soit rattaché à un magasin physique, une sécurité supplémentaire en cas de litige.
  
5.    S’assurer que le site indique la qualité des verres commercialisés : noms de la marque et de la gamme. Important pour les verres progressifs. 
6.    Contrôler que le site offre une garantie d’adaptation et une garantie “satisfait ou remboursé”.
  
7.    Obtenir un devis avant tout achat. L’opticien doit obligatoirement le remettre à son client préalablement à la conclusion de la vente et doit mentionner l’identification précise des montures comme des verres (nom du fabricant ou du distributeur, marque commerciale) ainsi que ses prestations. Hélas, les récapitulatifs de commande sont souvent insuffisants.
  
8.    Pouvoir recevoir des montures à domicile pour essai.
  
9.    Lire attentivement les conditions générales de vente avant de commander.
  
10.    Choisir un site ayant un magasin ou un réseau de partenaire en cas de fortes corrections (myopie au-delà de - 4, hypermétropie au-delà de + 3, presbytie simple sans autre anomalie associée) ou de l’achat de verres progressifs. 

Il est recommandé de ne pas acheter ses lunettes quand votre correction est trop forte et nécessite notamment des verres progressifs. Ce type de verres requiert en effet une qualité irréprochable et des réglages d'une précision supérieure aux verres classiques.
 
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page Viv'Info