Viv'Info

Tout savoir sur l'eau que vous buvez

Votre santé - Publiée le 29/01/20
L'eau de source, l'eau du robinet, l'eau minérale, lesquelles choisir ? Sont-elles toutes bonnes pour votre santé ?

Quelle est la différence entre l'eau du robinet, l'eau minérale naturelle et l'eau de source ?

L’eau minérale naturelle, l'eau de source et l'eau du robinet ont-elles la même origine ?

L’eau minérale est naturellement pure et provient d’une source unique, la mieux préservée et la plus pure. Cette eau a pour origine l’eau de pluie ou la neige fondue, qui s’infiltre dans le sol et traverse plusieurs couches souterraines. L’eau finit par s’accumuler et former des sources, parfois à plusieurs centaines de mètres de profondeur.
L’eau de source quant à elle est issue de sources différentes, ce qui peut faire varier sa composition minérale.
Enfin, l’eau du robinet est la plupart du temps une eau rendue potable par un centre de traitement et de désinfection, puis stockée en réservoir en attendant d'être consommée. Elle peut être parfois embouteillée et vendue sous l’appellation Eau de table.

Compositions des eaux

L’eau est une substance chimique constituée de molécules H2O et composée de sels minéraux et d’oligo-éléments vitaux pour le corps humain :
• le calcium, magnésium, potassium, bicarbonate, sulfate, nitrate, chlore
• Le fluor, cuivre, fer, silicium

Certains éléments liés à son transport peuvent également apparaître sans la composition de l’eau, mais de manière infime et soumis à une réglementation stricte : plomb, aluminium, polypropylène, de nylon et d’éthylène (PET).

L’eau gazeuse contient en plus du gaz carbonique ou du dioxyde de carbone, selon l’origine naturelle ou gazéifiée des bulles.

Découvrez la carte intéractive de la qualité des eaux proche de chez vous.

Différence entre les prix des eaux de sources et les eaux minérales

Le prix du litre moyen des différentes eaux de boisson est extrêmement variable. La grande gagnante, c'est l'eau du robinet, à 0,003 € le litre en moyenne, soit moins de 2 € par an pour une consommation de 1,5 litre d’eau du robinet par jour. Quand on utilise une carafe filtrante, le prix du litre est en moyenne multiplié par 20, et le prix explose dès qu'on passe aux eaux en bouteilles : 0,20 € le litre pour l'eau de source, 0,40 € le litre pour l'eau minérale, soit de 110 à 220 € par an.

Les bienfaits des eaux

Soulager ses maux grâce aux eaux

Le premier bienfait de l’eau est son apport vital pour le corps humain, lui-même constitué à 60% d’eau. Une partie de cette eau est éliminée lors de la transpiration, de la production d’urine et même de la respiration. Si l’eau n’est pas remplacée, la personne peut se déshydrater, avec des carences potentiellement graves, surtout chez les personnes fragiles.
La consommation d’eau est nécessaire pour lutter contre les troubles quotidiens et éviter certaines maladies. Elle lutte contre le ballonnement, la constipation mais également les maladies liées aux reins tels que les infections urinaires ou les calculs rénaux.
Enfin, même non-ingurgitée l’eau se révèle un excellent remède à certaines pathologies, notamment à travers les cures thermales. Elles sont prescrites aux personnes ayant des problèmes cutanés comme l'eczéma, des troubles respiratoires, ou encore des douleurs articulaires. Il existe différents soins en fonction des besoins des curistes, par exemple la cure de boisson d'eau minérale, ou encore l'hydrothérapie interne ou externe. Les longs séjours sont préconisés pour les pathologies, alors que les courts séjours sont orientés sur la relaxation et la détente.

Diversifiez les eaux

Tout comme l’alimentation, il est nécessaire de varier les types d’eau que l’on consomme afin de bénéficier des différentes sources de sels minéraux et d’oligo-éléments nécessaires à la vie. C’est d’autant plus vrai pour les nourrissons, qui ont besoin de ressources différentes. A éviter cependant les eaux trop riches en sulfates et en sodium, que les bébés supportent mal.

Prévention : Buvez en moyenne 2 litres d'eau par jour

L’eau est vitale pour le fonctionnement du corps humain. Ce que l’on sait moins, c’est que chaque jour notre corps perd 2,2 à 2,6 L, de façon visible (urines, transpiration) ou invisible (respiration). L'alimentation solide et le métabolisme en compensent une partie (environ20%), mais l'eau que nous buvons est la principale source pour maintenir notre équilibre hydrique.
Il faut donc en boire suffisamment, chaque jour * :
  • 1,6L pour une femme
  • 2L pour une femme enceinte
  • 2L pour un homme actif
  • 2,3L pour une femme allaitante
*Evaluations des experts européens de l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA)

Impact environnemental : La bouteille d'eau

Evolution de la consommation d'eau en bouteille dans le monde

Chaque minute dans le monde, ce ne sont pas moins d’un million de bouteilles plastiques qui sont vendues, dont une majorité transporte de l’eau. Un chiffre qui devrait croître de 20% d’ici la fin de la décennie. En France, ce sont chaque année 9,3 milliards de litres d'eau en bouteille qui sont consommés. Notre pays fait partie des cinq pays au monde qui consomment le plus de bouteilles en plastique, derrière le Mexique, la Thaïlande (qui n'ont pas accès à l'eau potable) l'Italie et l'Allemagne. Dans le cas de la France, il s'agit bien d'eau minérale, l'eau pétillante ne représentant que 18 % de notre consommation.

L'empreinte carbonique des bouteilles d'eau

Une consommation de plastique d’autant plus alarmante qu’une part très minime de ces bouteilles, fabriquées à base de pétrole, finissent par être recyclées. La très vaste majorité échoue dans les océans du monde ou dans des décharges, souvent à ciel ouvert. Ainsi, moins de 7% des bouteilles en plastique achetées en 2016 ont été collectées et transformée en de nouvelles bouteilles. Par ailleurs, les auteurs estiment qu’entre 5 millions et 13 millions de tonnes de plastique se déversent chaque année dans les océans. La part concernant les seules bouteilles n’est toutefois pas précisée. Il n’empêche, selon la Fondation Ellen MacArthur, d’ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les mers du monde.

Astuces pour réduire la consommation de bouteille d'eau

Pourtant, certaines astuces très simples dans la vie quotidienne permettent d’alléger la consommation de plastique : utiliser l’eau du robinet, peu chère et très contrôlée ; stocker ses boissons dans des récipients réutilisables comme les gourdes ou des bouteilles en verre, acheter des bouteilles en plastique 100% recyclées, trier correctement ses déchets, etc.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page Viv'Info