Avant de partir en vacances, n'oubliez pas de prendre les précautions utiles à votre santé.

 
 Vous vous déplacez dans un pays qui appartient à l’Espace Économique Européen ?

 Vous partez en vacances dans un pays qui n’appartient pas à l’Espace Économique Européen ?

 Vous partez vivre à l’étranger ?
 


 

 Si vous vous déplacez dans un pays qui appartient à l’Espace Économique Européen.


Pour vous faire rembourser de vos soins, le formulaire E 111 ainsi que les formulaires E 110, E 119, E 128 ont été définitivement supprimés. Depuis le 1er juin 2004, la carte européenne d'assurance maladie vous est désormais délivrée dans votre Caisse Nationale d'Assurance Maladie (CNAM). Elle est individuelle et nominative, donc chaque personne de la famille doit avoir sa propre carte, y compris les enfants de moins de 16 ans. Cette carte gratuite est à renouveler chaque année. Elle remplace les quatre formulaires dont vous vous serviez auparavant.
 

Elle vous permettra de vous faire rembourser vos soins lorsqu'ils ont été effectués :
- dans l'ensemble des états membres de l'Union Européenne,
- ainsi qu'en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse.   

 

 Si vous partez en vacances dans un pays qui n’appartient pas à l’Espace Économique Européen, nous vous conseillons de vérifier si ce pays a conclu un accord de Sécurité sociale avec la France.


Voici les États (ou provinces d'État) qui ont signé une convention bilatérale avec la France :

- l'Algérie, l’Andorre, le Bénin, la Bosnie-Herzégovine, le Cameroun, le Canada, Cap-Vert, le Chili, le Congo, la Corée, la Côte-d'Ivoire, la Croatie, les États-unis, le Gabon, Guernesey-Aurigny-Herm-Jethou, Israël, Jersey, la Macédoine, Madagascar, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, Monaco, le Monténégro, le Niger, les Philippines, le Québec (entente), Saint-Martin, le Sénégal, la Serbie, le Togo, la Tunisie, la Turquie ;

- ainsi que la Nouvelle-Calédonie, Mayotte et la Polynésie française, trois Territoires d'outre-mer, autonomes en matière de protection sociale, mais qui ont signé un accord de coordination de Sécurité sociale avec la France.

Notez que chaque accord passé par ces pays avec la Sécurité sociale en France est différent. La prise en charge de vos soins voir même de vos indemnités journalières résultera donc du champ d’application de la convention selon les tarifs en vigueur dans votre pays d’accueil.  

 

 Vous partez vivre à l’étranger ?

Attention ! Si vous partez à l’étranger pour plus de 3 mois, sans avoir le statut de détaché, vous êtes considéré comme « expatrié » et de ce fait, perdez vos droits à l’assurance maladie française.


Dans ce cas, nous vous recommandons de souscrire à une assurance santé internationale